a

17 juillet 2006

Le rapatriement de madame el Mastoul

Madame el Mastoul vient d'apprendre qu'elle allait être rapatriée. Elle téléphone à l'ambassade de France à Beyrouth: «Dites-moi, pour les bagages, j'ai droit à combien de kilos?»

Madame el Mastoul embarque à bord du Siroco: «Dites-moi, mon brave, auriez-vous l'amabilité de m'indiquer les cabines de première classe?»

Ayant eu le temps de recouvrer ses esprits, madame el Mastoul se demande doctement: «Je me demande ce qu'en pense Ariel Sharon.»

3 commentaires:

Anonyme a dit…

mmh désolé là ça doit être un 'private joke'... madame el Mastoul, qui c'est? est-elle israëlienne ou juive, comme le suggère la référence à ?Sharon?

Nidal a dit…

Au rayon «private joke», y a-t-il un sens caché à ta question? Une insinuation qui m'échapperait?

Toujours est-il que el mastoul, c'est de l'arabe (ou du Libanais, je sais pas). Si je ne trompe pas, ça désigne une personne idiote. Madame el Mastoul, c'est évidemment le stéréotype d'une certaine bourgeoise libanaise.

Sans vouloir insister: le texte est assez explicite. À ma connaissance, on ne parle pas encore de rapatrier des israéliens par bateau.

el a dit…

et malheureusement des Mdme (même Mr) el mastoul ça existe vraiment ... genre : " oh mon dieu auj. ils ont detruit tous les ponts , comment je vais aller a la plage et a la piscine moi ??!!"... on dirait que ya une legère partie de Libanais qui sont même pas concernés par ce qui se passe au Sud et a la Bekaa