a

30 juillet 2006

La propagande israélienne de plus en plus ouvertement raciste

J'avais déjà signalé qu'un des textes qui circulait complaisamment sur les sites de propagande israélienne, texte présenté comme «anonyme», était en réalité l'œuvre de Meir Kahane, extrêmiste dont le parti Kash est officiellement considéré en Israël comme raciste, et classé par les Américains sur la liste des organisations terroristes.

Dans le genre abject, Arouts Sheva publie un texte d'un racisme extraordinaire. Pour justifier devant l'opinion publique la défaite de Tsahal à Bint Jbeil et le massacre de civils libanais, le rabbin Eliahou Rahamim Zini regrette que l'armée israélienne fasse trop d'effort pour protéger la vie des civils. L'article est intitulé «La morale et la bravoure des soldats».

Vous y découvrirez les notions de «pseudos innocents» («terme absurde inventé par des esprits tordus»), de «pseudos civils», Tsahal victime de son «code pseudo éthique» et soumise à une «pseudo morale stupide d'origine chrétienne», le regret que, «par hypocrisie», «la différence entre un Juif et un non Juif est devenue une faute de racisme!» (la dénonciation de ce racisme «n'a rien de commun avec l'esprit du judaïsme», et n'est l'œuvre que de «pseudo savants porteurs d'une kippa et faiseurs d'une fausse morale»):

Rabbi Akiva disait que «ta vie prime sur celle de ton frère» et c'est ce que confirme la Halakha. Si tel est le cas entre Juifs, à plus forte raison, nous devons préférer la vie de nos frères à celle de tout autre individu au monde, hommes femmes ou enfants. Ceci dit, toute personne sensée et à plus forte raison, tout Juif fidèle à la tradition, doit établir que dans un dilemme entre la vie d'un soldat et celle d'un étranger, il ne faut pas hésiter et l'armée doit prendre toutes les mesures qui s'imposent pour préserver la vie de nos soldats. Et peu importe ce que cela coûte à l'autre bord. Nos forces doivent écraser nos ennemis par tous les moyens, si cela s'impose, et sans mauvaise conscience.
Certes, «Le rav Zini tient à préciser que ses propos n'engagent que lui.». On peut quand même s'inquiéter de voir Arouts Sheva (qui n'est pas le site d'une petit groupuscule d'extrême-droite ultra-minoritaire) publier un article aussi explicitement raciste justifiant encore plus de massacres de civils, «peu importe ce que cela coûte à l'autre bord» et cela «sans mauvaise conscience».

2 commentaires:

Rémy. a dit…

Encore plus horrible est le contenu des commentaires du site...
Chez ses gens là, le seul tort des arabes est de vivre à côté d'Israel, et d'être considéré comme des humains par la communauté internationale.

Une pensée pour Pierre Vidal Naquet.

Anonyme a dit…

Dans le même registre, nous avons cet article de l'éditorialiste Rafi Ginat du journal le plus vendu d'Israël, Yediot Aharonot: http://www.ynetnews.com/Ext/Comp/ArticleLayout/CdaArticlePrintPreview/1,2506,L-3283206,00.html

où il déclare notamment: "I have no problem considering myself less moral if it will save the life of one Golani soldier. For him I am ready to wash the Hizbullah terrorists with fire. I am ready to do the same to their helpers, their collaborators, the ones who turn a blind eye, and all those in contact with Hizbullah. May their innocents die instead of ours.


Following the Bint Jbeil disaster we cannot allow ourselves the moral luxury of chirurgical military operations that end in Rambam hospital chirurgic department. We are in the middle of a war, and this war must be won while crushing Hizbullah and all that it represents. We need to strike hard - and we should be allowed to feel good about it."

No comment ....