a

12 décembre 2006

Principe médiatique: ne jamais parler des encombrants amis français des Gemayel


C'est une de ces minuscules informations dont la presse préfère ne pas accabler ses lecteurs. D'une part, parce qu'on manque de place. D'autre part, parce que ça ne cadre pas avec le joyeux monde de Oui-Oui au Pays des Libanais que l'éditorialiste a décrit à ses lecteurs en première page.

Avec l'aide de Google News, je peux vous confirmer que rigoureusement aucun média occidental n'a repris cette information. À ma connaissance, seul L'Orient-le Jour l'évoque d'une phrase au détour d'un article traitant d'un autre sujet (la calendrier chargé d'Amine Gemayel). [Angry Arab reprend l'info, mais se focalise sur le Front national en général et omet d'indiquer qui est Thibault de la Tocnaye.]

C'est pourtant intéressant: hier, Amine Gemayel a reçu les condoléances du président du Front national (français) Jean-Marie Le Pen, par l'intermédiaire de Thibault de la Tocnaye, qui dirige depuis octobre le bureau des «Affaire étrangères» du Front national. Tout ce que vous pourrez en lire tient dans cette phrase (L'Orient-Le Jour):

M. Gemayel a, par ailleurs, reçu Thibault de la Tocnaye, membre du bureau politique du Front national, qui lui a transmis les condoléances du président du FN, Jean-Marie Le Pen.
Le Pen avait déjà transmis par communiqué de presse ses condoléances à la famille Gemayel, comme l'avait signalé Ibn Kakfa.

La rencontre hier entre Amine Gemayel et Thibault de la Tocnaye est nettement plus intéressante: l'homme n'est pas un inconnu au Liban et, pour les Gemayel, c'est un vieil ami de la famille.

Il est le co-fondateur de Chrétienté-Solidarité, lobby national-catholique français. Né en Algérie, fils d'Alain Bougrenet de la Tocnaye, membre de l'OAS condamné à mort (peine commuée en condamnation à vie) pour sa participation avec Marcel Prevost et Bastien-Thiry à l'attentat du Petit Clamart contre de Gaulle en 1962, Thibault est un dur de dur. Chrétienté-Solidarité est la vitrine politique du Centre Henri et André Charlier, fondé par Bernard Antony dans la ligne des idées de Charles Maurras. Chrétienté-Solidarité fournit de l'aide (et des paramilitaires) pour soutenir les mouvements «chrétiens» et anti-communistes dans des régions comme la Croatie, le Nicaragua, la Pologne, l'Indochine et le Liban.

À ce titre, Thibault de Bougrenet de la Tocnaye s'est engagé comme mercenaire en Croatie, et avec les Contras au Nicaragua. Côté mondanités, il représentait en 2002 la France à la commémoration des phalanges franquistes organisée à Madrid par Blas Piñar.

Dans les années 70, avec Jacques Arnould et Francis Bergeron, il s'engage au Liban pour combatttre aux côtés des Forces libanaises de Samir Geagea et Bachir Gemayel. Il raconte son passé de mercenaire du christianisme dans Les peuples rebelles; itinéraire d'un Français aux côtés des combattants de la liberté.

Lorsque Geagea était en prison, ses avocats étaient Jean-Baptiste Biaggi, président d'honneur du Comité Clovis, fondé par Bernard Antony, Wallerand de Saint-Just, conseiller régional FN de Picardie, membre du comité central du FN, et François Patrimonio. Tous trois sont des avocats de l'AGRIF (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne), autre création de Bernard Antony, association bien connue pour ses procès contre le «racisme anti-Français».

Le Mouvement du 14 Mars remercie donc la presse française d'avoir évité, à l'occasion de cette rencontre, de rappeler la proximité idéologique et les réseaux qui lient les fanatiques de l'extrême-droite européenne et la composante qui sert d'alibi chrétien au gouvernement Saniora.

PS. Pour être complet, je dois indiquer que, la même journée, Amine Gemayel a également reçu les condoléances de délégués de l'Internationale Socialiste. C'est totalement anecdotique, puisque Ségolène Royale (le PS français est membre de l'IS) s'est déjà dépêchée auprès d'Amine Gemayel, et que Walid Joumblatt s'est exprimé dès l'assassinat (le PSP est membre de l'IS). Je signale au passage que le parti travailliste israélien de Shimon Peres est également membre de l'Internationale socialiste. Et le Meretz-Yachad. Et le Fatah, aussi.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo ! Excellent travail d'investigation qui devrait être un modèle pour tous ceux qui ont à travailler sur "l'information".

Ibn Kafka a dit…

Bravo! Un petit détail: Bernard Antony, qui s'est fâché avec Le Pen sr, est le dirigeant historique de l'aile catho intégriste du FN, d'où sans aucun doute les liens de ses partisans avec la Phalange libanaise, liens qu'on pourrait comparer à ceux de certains salafistes avec des mouvements terroristes...

Bassem a dit…

Bonjour
Le relooking du FN se poursuit : le monsieur dont vous afficher la photo sur ce post annonce dans Al Akhbar qu'il prêt à rencontrer Sayyed Hassan Nasrallah ;-)
http://www.al-akhbar.com/ar/node/15366
Par ailleurs, il faut peut être relativiser un tout petit peu le discours peut être car lorsqu'on est coincé on peut parfois vendre son âme au diable (je pense aux chrétiens qui se sont vendus tant aux syriens qu'aux israéliens, alors un lepen en plus ou en moins, je ne sais pas si ça fait une vraie différence)
Bonne lecture
Bassem

Nidal a dit…

@Bassem: (je pense aux chrétiens qui se sont vendus tant aux syriens qu'aux israéliens, alors un lepen en plus ou en moins, je ne sais pas si ça fait une vraie différence)

Oui.

Mais pour mes lecteurs français, il ne me semble pas inutile de souligner les liens avec cette extrême-droite qu'ils connaissent, certainement plus explicite que la compromission avec Israël (qui est, je le rappelle, dans le camp du Bien et du Bon).

Ici, Gemayel est un sympathique démocrate bien coiffé, Geagea un courageux antisyrien chauve, et le Hezbollah ce sont des hirsutes islamo-facistes.

Alors si on peut avoir l'opinion d'un véritable défenseur certifié de la droite de la droite européenne et de l'Occident chrétien, autant lui demander son opinion. :-)

Un affreux de la droite qu'on dit extreme a dit…

Pour connaître Chrétienté Solidarité, ils n'ont jamais fourni les phalanges en paramilitaires, c'est du grand n'importe quoi. Vous avez fumé quoi ?

Aprés sur le fait qu'ils soient des cathos intégristes, quoique je dirais à Ibn Kafka, que les trucs les plus violents qu'ils ont fait a été de s'enchainer pacifiquement dans des avortoirs. Si tous les intégrismes pouvaient être aussi dangereux et provoquer autant de morts, la terre serait bien plus vivable...

Et puis il faudrait peut-être signaler que la situation des maronites est des plus complexes puisqu'un Aoun est aux côtés du Hezb.

Et Béchir, à son époque, avait soulevé l'espoir de tout un peuple, qu'ils soient maronites, druzes, sunnites ou chiites. Les Libanais, avant son assassinat, s'en foutaient pas mal de ceux qui pouvaient être leurs alliés. Toute aide était et est bonne à prendre.

N'en jamais parler, vous exagérez car tout le monde connait les liens entre l'extreme-droite et les chrétiens libanais.

Comme vous le dites, seules des personnes ne connaissant pas le Liban peuvent ignorer ce détail, mais si vous n'avez que cela à reprocher aux Phalanges, on ne peut pas dire que cela aille trés loin.

Anonyme a dit…

@l'affreux


"""""Et Béchir, à son époque, avait soulevé l'espoir de tout un peuple, qu'ils soient maronites, druzes, sunnites ou chiites. Les Libanais, avant son assassinat, s'en foutaient pas mal de ceux qui pouvaient être leurs alliés. Toute aide était et est bonne à prendre."""""""""""""

Affirmer cela est bien la preuve que tu ne connais pas le liban.

Encore l'affreux a dit…

@ l'anonyme


A l'exception des membres du PPS, une grande majorité du peuple LIBANAIS (ce qui exclut les Palestiniens, en effet) supportait Bachir. C'était aussi du à la lassitude du conflit, je ne le nie pas. Reste qu'il avait un charisme à nul autre pareil, que l'on ait été pour ou contre lui...

Winny a dit…

Bechir avait le charisme du boucher dans les yeux du belier qu'on s'apprete a egorger.

L'etincelle de la guerre a ete Bechir, les pires excations, c'etait lui et ses accolytes Geagea et compagnie!

J'ai ete choque par une reaction d'un proche qui n'a pas vraiment de background me disait exactement les memes sottises sur le charisme de Bechir. S'il y a un seul assassinat dans la guerre libanaise que je pourrais justifier, c'est celui de Bechir.

Les liens de l'extreme droite avec les Kataeb et les FL sont connus. Il y a meme quelques mercenaires proche de cette meme extreme droite qui ont conmbtatu a leurs cotes. Par ailleur d'autres ont combattu aupres du MNL et des palestiniens.