a

08 décembre 2006

Mini-zapping: mais où est Hassan Nasrallah?

J'apprécie l'aspect résolument partisan des médias libanais. Ça donne une diversité d'opinions à la télévision libanaise infiniment plus vivante que la prétendue pluralité garantie par le CSA en France.

Hier, pour le discours de Hassan Nasrallah, c'était caricatural. Pour s'autoproclamer défenseurs du camp de la «démocratie», sur Future TV et la LBC, la meilleure solution consiste à faire comme si les manifestations monstre et les discours des personnalités de l'opposition n'avaient aucun intérêt.

Al-Jazeera: diffusion intégrale du discours.

LBC (Europe), chaîne pro-gouvernementale: sketchs d'humour drôle.

Future TV, la chaîne Hariri: émission de divertissement façon Berlusconi.

Pour ceux qui croient que c'est simplement parce que ces chaînes ne perturbent jamais leur grille de programmes de divertissement, il n'y a rien de plus faux; LBC passe chaque semaine une interview d'au moins deux heures de Samir Geagea par May Chidiac, et Future TV fait la même chose avec Saad Hariri, qui par ailleurs anime un talk-show régulier avec Gisèle Khoury sur al-Arabiya. (Oups, les apparences sont trompeuses, on me chuchotte dans l'oreillette qu'il n'est pas co-présentateur avec Gisèle Khoury, officiellement il ne serait que l'invité de ces talk-shows.) J'exagère à peine.

La veille des manifestations, ces deux chaînes avaient passé intégralement la très insipide adresse au peuple libanais de Fouad Saniora, dénonçant les manœuvres de l'opposition, perturbant ainsi la soirée des amateurs de téléfilms égyptiens. Dès le lendemain, ces mêmes chaînes snobaient allègrement les manœuvres de l'opposition dénoncées la veille (ah si, LBC a montré des images de la première manifestation, mais quelques heures avant son démarrage officiel, ce qui permettait d'expliquer qu'il n'y avait pas grand monde...).

-------

Au passage, un grand bravo à la personne qui choisit les films pour Future TV (la chaîne de The Truth - l'exigence de la vérité). Il y a deux semaines, les téléspectateurs de la chaîne des Hariri ont pu voir, en VO sous-titrée, JFK, d'Oliver Stone, puis Les hommes du Président, d'Alan Pakula. Le premier explique que l'enquête officielle sur l'assassinat de Kennedy a été bidonnée par les autorités américaines. Le second explique que la Maison blanche a menti au peuple américain dans l'affaire du Watergate. Dans les deux cas, le groupe politique dénoncé est le groupe politique qui entoure le président Bush. Le télespectateur est prié de n'en tirer aucune conséquence quant à l'enquête sur la mort de Hariri-père.

-------

Je profite de ce petit billet pour demander aux lecteurs de bien vouloir me signaler, s'ils le trouvent en ligne, le texte du discours de Nasrallah. Parce que ça n'est encore pas avec Reuters qu'on va être bien informé (la dépêche de Reuters ce matin est scandaleusement nulle: aucune mention du fait que Nasrallah offre les postes de députés revenant au Hezbollah à ses «alliés», et minoration des accusations de trahison extrêmement graves qu'il a portées à l'encontre de membres du gouvernement). Libération: rien. Le Figaro: rien.

En attendant:
[Addition, le même jour, 13h30 heure de Paris] Ça ne s'invente pas. En ce moment, allocution de Fouad Saniora. Voici ce qui passe en ce moment sur les chaînes sus-citées:


6 commentaires:

Anonyme a dit…

Ben tiens, puisque tu es certainement plus à même que beaucoup pour juger, que penses tu de
http://www.france24.com/france24Public/fr/nouvelles/monde/20061208-Nasrallah.html

(une note sur la fidélité du compte rendu du discours et de la situation, en balance avec CNN et Al Jazeera ? )

Fugue a dit…

Angry Arab donne son opinion ici:

http://angryarab.blogspot.com/2006/12/nasrallahs-speech.html

Il ya dans les commentaires des liens:

* pour ce que je pense être des extraits ici:

http://english.wa3ad.org/index.php?show=news&action=article&id=660

*pour une video non sous-titrée, ici:

http://video.google.ca/videoplay?docid=8092625733707245697

Merci pour tes analyses.

Nidal a dit…

Merci pour le lien.

Pour la fidélité du compte rendu, c'est le service minimum. Le sujet de France24 parvient à glisser «prosyrien» sans rapporter aucun des points politiques du discours.

Au fait, le fameux mufti sunnite qui fait le prêche pour la foule ce vendredi, c'est en moment-même sur Al Jazeera. France24 n'a pas précisé à la fin de son sujet que ce «geste d'apaisement», c'est un geste de la part du Hezbollah.

Anonyme a dit…

discours de Nasrallah en français :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=1712&lg=fr

Anonyme a dit…

bonjour,reuters et autres agences et medias ne sont plus credibles depuis la 1ere guerre du golf,il faut pas s'attendre à ce qu'ils soient juste avec nasrallah
j'ai decouvert un journal israelien arouts 7 qui est un brulôt raciste anti arabe et anti français,il faut juste y jeter un coup d'oeil pour comprendre la politique des 2poids 2mesures qui devient insupportable et qui crée le térrorisme

kalima a dit…

Nidal, je ne sais pas si tu as trouvé ou pas la traduction du discours de Nasrallah,

j'ai trouvé une traduction par Centre d’Information sur la Résistance en Palestine sur le site "la fueille de chou", voici l'adresse du billet ou se trouve la traduction :

http://schlomoh.blog.lemonde.fr/2006/12/09/la-feuille-de-chou-n%c2%b0470-et-469-reconstituee/