a

21 août 2006

Hezbollah: attaque au méchoui

On ne peut qu'admirer le sens de la pondération des communicants de la FINUL. Samedi, nous avions droit à un communiqué particulièrement équilibré. Par «équilibré», il faut comprendre que la responsabilité des événements n'est jamais attribuée à qui que ce soit: si vous dites du mal de l'un, vous dites du mal de l'autre.

Je ne l'invente pas, voici très exactement un paragraphe équilibré du communiqué de samedi:

On two instances yesterday morning, Israeli aircraft violated Lebanese airspace in the central sector. Also, violation of the Blue Line on the ground in Shebaa area has resumed. Yesterday, two Lebanese shepherds and approx. 100 sheep crossed the Blue Line towards Israel. Such incidents can endanger very fragile and tense situation.
Ainsi donc, côté israélien, violation de l'espace aérien libanais, incursion militaire à Shebaa; côté Hezbollah, 100 moutons arabes franchissent la «ligne bleue»! Si c'est pas une invasion massive... On comprend l'inquiétude de la FINUL: «De tels incidents peuvent compromettre une situation très fragile et tendue».

1 commentaire:

Alain Le Prado a dit…

J’ai eu très récemment (mi-juillet) l’occasion de m’entretenir avec de jeunes militaires français – sans doute aujourd’hui candidats à l’intervention Finul.
J’ai été très étonné de leur niveau de compréhension du sujet « Liban ».
En fait, comme les enfants fascinés par leurs jeux vidéo, je les ai vu fascinés par la technologie – et à ce moment là il s’agissait de la technologie américano-israélienne.
Ils étaient aussi complètement imbibés de la dualité Droit à l’existance d’Israël / Droit à l’annihilation des terroristes du Hezbollah.
Un bien mauvais présage pour notre future efficacité !
Fi Nulle ?